Qui n’a jamais été surpris, en circulant de nuit, par les feux de croisement mal réglés d’une automobile ? Éblouissement, fatigue visuelle et tension inutile s’en trouvent accrus. Les feux de croisement, feux de route, communément résumés par « phares » font partie des éclairages indispensables à la sécurité d’une voiture et de ses passagers. Leur fonctionnement est soumis à des règles strictes, d’où l’importance de les régler correctement. Découvrez comment régler ses phares de voiture.

Quelles sont les règles à respecter concernant les phares de voiture ?

Pour savoir comment régler ses phares de voiture, il est essentiel de connaître leurs particularités et les règles qui régissent leur utilisation. Elles n’ont rien de hasardeux et sont détaillées par l’article R313-2 du Code de la route dans un esprit de sécurité du conducteur, de ses passagers, mais aussi des autres automobilistes.

Une voiture dispose de plusieurs éclairages, équipés chacun d’une ampoule adaptée selon leur fonction. Nous allons nous intéresser ici aux feux de route ainsi qu’aux feux de croisement. Quand, en conduisant de nuit, on se plaint d’être gêné par les automobilistes qui arrivent de face, ce sont eux qui sont pointés du doigt. Ils nécessitent en effet un réglage particulier pour fonctionner convenablement et ne perturber personne sur la route.

  • Les feux de croisement : ils sont jaunes ou blancs et souvent plus connus sous la dénomination usuelle de
    « codes ».

Votre véhicule doit être équipé de deux feux de croisement, dont le faisceau de lumière doit offrir une portée d’au moins 30 m. On leur demande d’être efficaces afin d’éclairer correctement la chaussée, mais sans pour autant gêner ceux que vous croisez. La diffusion de leur lumière doit se trouver comprise dans une hauteur oscillant entre 50 et 120 cm au-dessus du sol. La distance qui les sépare doit être de 60 cm au minimum.

  • Les feux de route : ce sont les fameux « phares », tel qu’on les nomme au quotidien. Une voiture en possède 2 ou 4.

Leur portée dépasse 100 m et leur intensité est unanimement réputée pour être très éblouissante. Il est impératif
de les éteindre et de remettre les feux de croisement quand vous croisez quelqu’un !

Le Code de la route impose de connaître ces données ! En effet, chaque conducteur doit maîtriser certains aspects mécaniques de son véhicule, de même que son entretien. L’éclairage est source d’accidents routiers quand il est mal utilisé ou mal réglé : intensité trop faible, et les obstacles ne sont pas visibles, faisceau trop puissant, les autres conducteurs sont éblouis. En résumé, un automobiliste doit savoir comment régler ses phares de voiture et ne peut plaider, en cas d’infraction constatée, qu’il « ne savait pas ».

Comment régler ses phares de voiture lorsqu’elle n’éclaire pas correctement ?

Avant de comprendre comment régler ses phares de voiture, il faut détecter les éventuelles autres anomalies qui empêchent l’éclairage correct. Plusieurs facteurs entrent en jeu : par exemple, l’opacité ou le ternissement des optiques de phares, ou des ampoules faiblissantes, voire grillées. Vous pouvez également porter un œil attentif sur le correcteur automatique présent sur le correcteur automatique d’assiette. Cette vérification est indispensable sur les phares à LED ou au Xénon. Une fois ces vérifications faites, vous pouvez passer à la préparation qui permettra le réglage.

1. La première étape consiste à placer le véhicule en conditions normales de circulation, sans charge inhabituelle.

Idéalement, cela signifie un réservoir au moins à moitié rempli, un coffre vidé, des pneumatiques correctement gonflés. La molette d’ajustement doit être sur la position 0.

2. La seconde étape est de créer des repères pour prendre la mesure des faisceaux. Équipez-vous d’un mètre.

Placez la voiture face à un mur, à 10 m, sur une surface nivelée/plate. Pour réussir le réglage, choisissez un endroit sombre.

Mesurez la distance qui sépare les ampoules du sol, puis ouvrez votre capot. Prenez la valeur de compensation du réglage de vos feux. Elle se trouve sur une étiquette sur le bloc optique et se présente sous forme de pourcentage.

3. La dernière étape de la préparation est d’allumer les feux de manière à projeter leur lumière sur le mur.

Comment mesurer la bonne hauteur de phares ?

L’automobile est prête pour le réglage ! Repérez le centre de la lumière projetée sur le mur et faites une marque. Ensuite, mesurez la hauteur de cette dernière. Normalement, elle n’excède pas 1,06 m. Si vous remarquez que la lumière est trop haute, voici comment régler ses phares de voiture :

  • Éteignez vos ampoules.
  • Cherchez les boutons de réglage ou les vis qui définissent la position des feux de croisement. En cas de difficulté, vous pouvez lire la notice livrée avec votre voiture.

Les véhicules modernes bénéficient d’une commande spéciale pour l’ajustement des phares. Elle est située à proximité du volant et se présente sous forme d’une molette à crans, avec des pictogrammes.

Les éclairages extérieurs de voiture sont des dispositifs de sécurité cruciaux, d’ailleurs examinés lors du contrôle technique. Comprendre comment régler ses phares de voiture est utile et nécessaire, toutefois y procéder soi-même comporte des risques d’erreurs. Nous vous recommandons la prudence. Confiez cette opération à un professionnel et roulez l’esprit libre !