Même en prenant des précautions d’usage, le pare-brise de votre véhicule peut être endommagé. Crucial pour votre sécurité, indispensable pour votre confort de conduite, ce vitrage subit de nombreuses agressions, aussi bien sur la route qu’en stationnement. Vous constatez que votre pare-brise est cassé. Que faire ? 

Pas de panique ! Cela n’arrive jamais au bon moment, mais il y a chaque fois des solutions. Comment avoir la certitude qu’il doit être remplacé ? Comment savoir si votre pare-brise peut être réparé ? Quelles démarches sont à mener ? Mondial Pare-Brise vous accompagne de A à Z.

Entre réparation ou changement de pare-brise cassé, peut-on toujours choisir que faire ?

On entend ou on lit, notamment sur les forums, l’idée que le remplacement de pare-brise puisse être préconisé de façon subjective ou arbitraire. Cela montre l’utilité de revenir à des informations fiables. La possibilité de réparer un pare-brise cassé ou, au contraire, l’obligation de procéder à son changement ne relèvent jamais d’une décision personnelle du technicien qui prend en charge votre véhicule. En effet, c’est la réglementation qui fixe les conditions à respecter. Face à un pare-brise cassé, elle décrit que faire. C’est elle qui détermine avec précision ce qui vous permet de continuer à circuler à bord de votre automobile. Elle définit aussi les critères requis pour avoir le droit de réparer. Elle indique clairement dans quelle situation il est obligatoire de changer un pare-brise intégralement.

Dans quels cas peut-on réparer un pare-brise ?

Voici ce que disent les textes :

  • La taille d’un impact doit toujours être inférieure à 2,5 cm.
  • Le pare-brise doit compter un maximum de trois impacts, même si leur dimension est minime.
  • Aucun impact sur le pare-brise ne doit se situer face au conducteur, dans une surface de 30 centimètres de diamètre et placée à la mi-hauteur du passage des balais d’essuie-glace.
  • Pour qu’une réparation soit autorisée, le pare-brise ne doit pas être endommagé par un impact ou une fissure qui seraient à moins de cinq centimètres du bord, ou encore à moins de deux centimètres du détecteur de pluie.

Si vous constatez que l’une de ces descriptions correspond à l’état de votre pare-brise cassé, que faire est une évidence : le remplacement est inévitable. Au contraire, s’il n’est pas dans cette configuration, la réparation d’impact est envisageable. TechCare : notre engagement, c’est de prendre soin de vous ! Nous vous recommandons vivement de demander un diagnostic à un technicien Mondial Pare-Brise. Nos équipes sont expérimentées, elles connaissent parfaitement la réglementation et peuvent vous donner des indications sûres. Pour nous, réparer chaque fois que c’est possible est une priorité.

Pourquoi est-il nécessaire de réparer un pare-brise endommagé ?

On ne fait plus attention à lui, tant il est évident, et pourtant ! Le vitrage avant représente une grande surface fixée par un cordon de colle et parfois aussi avec un joint en caoutchouc appelé enjoliveur. L'enjoliveur joue un rôle dans la finition alors que le cordon de colle est essentiel pour la sécurité, car il contribue au maintien du pare-brise sur le véhicule. De plus, il amortit un fort pourcentage des vibrations lorsque vous roulez au volant de votre voiture et en cas de choc, il fait partie des éléments qui minimisent la gravité d’un accident de la route.

De façon plus évidente, le pare-brise vous abrite, vous et vos passagers, de la force de l’air, des intempéries, des multiples poussières ou débris présents à l’extérieur et qui pourraient vous percuter. Face à la question du pare-brise cassé, que faire découle d’une logique : conserver non seulement la puissance protectrice de ce bouclier de verre, mais aussi, coûte que coûte, une bonne visibilité.

Pare-brise cassé, que faire comme intervention ?

Dès que vous constatez que le pare-brise de votre automobile est cassé, rapprochez-vous d’un centre Mondial Pare-Brise pour un diagnostic. Nos techniciens vous indiqueront aussitôt, avec ce pare-brise cassé, que faire : une réparation de l’éclat ou de la fissure, un remplacement de pare-brise. Vous saurez de même si la nature des dégâts vous expose à l’article R316-3 du droit routier qui mentionne que « tout acte susceptible de réduire les normes de sécurité ou les conditions de transparence sur le pare-brise est puni d’une amende prévue pour les infractions de la 4ème classe. Si un contrôle technique est à venir, un pare-brise cassé est un motif de contre-visite, donc de réparation contrainte au pied levé.

Mondial Pare-Brise libère l’esprit de tous ceux qui veulent avancer : il est tellement plus simple de bénéficier d’un conseil professionnel avisé et neutre ! Pas de mauvaises surprises, pas d’imprévu, la tranquillité est assurée. Votre pare-brise est cassé, que faire ? Prendre un rendez-vous, c’est tout à côté de chez vous !