Manœuvre trop risquée, passage trop étroit ou vandalisme, les raisons ne manquent pas pour qu’un rétroviseur soit endommagé. Il est pourtant une pièce maîtresse de la sécurité et du confort de conduite. Alors, autant savoir ce que l’on peut faire, ou pas, avec lui.

Conformité des rétroviseurs, que dit la réglementation ?

Le rétroviseur est un élément de sécurité obligatoire. En d’autres termes, s’il facilite notre conduite, il n’a rien d’un accessoire de confort. Que dit précisément la réglementation à son propos ? 

Il faut savoir que le rétroviseur est un équipement homologué et que lors de son contrôle technique, votre voiture doit être présentée telle qu’elle a été conçue par son constructeur. Aussi, il n’est pas recommandé de rafistoler un rétroviseur abîmé : nous vous préconisons de le changer complètement.

Quand est-il possible de procéder
à la réparation d’un rétroviseur ?

Les rétroviseurs subissent beaucoup d’agressions, ne serait-ce qu’avec les intempéries et les chocs. Qu’ils soient électriques ou mécaniques, il est essentiel qu’ils puissent rester efficaces et se régler correctement.

Certains modèles sont particulièrement sophistiqués, avec répétiteur de clignotant, moteur d’escamotage, réglage automatique pour les marches arrière. Parfois, c’est un simple problème de connexion qui empêche leur travail. Une glace brisée peut être changée. Mais attention : assurez-vous que c’est le seul dommage et que les autres systèmes fonctionnent bien. Nos techniciens posent un diagnostic et font les réparations du rétroviseur chaque fois qu’elles sont possibles.

 

À quel moment est-il obligatoire de procéder
au remplacement de votre rétroviseur ?

La réglementation exige qu’un rétroviseur soit d’une pleine efficacité. En pratique, grâce à lui, vous pouvez, tout en conduisant, surveiller la route vers l’arrière, quel que soit votre chargement, et sans angle mort. Si votre rétroviseur est détérioré et qu’il ne peut pas être réparé, alors, nos techniciens procéderont au remplacement.

C’est quelquefois complexe. Il faut des compétences et de l’attention pour restaurer tous les systèmes reliés à cet élément. Il peut même s’avérer nécessaire de démonter la garniture de la porte pour y parvenir. Le plus important, c’est que la réparation de votre rétroviseur extérieur vous procure un véhicule impeccable.

Combien coûte le remplacement de votre rétroviseur ?

Si votre contrat d’assurance comporte la mention du bris de glace incluant les rétroviseurs extérieurs, cela ne vous coûtera rien. Il vous restera simplement à vérifier la franchise. Nous gérons de A à Z votre déclaration de sinistre auprès de votre assureur.

Bon à savoir : quand il s’agit du rétroviseur intérieur, lui aussi fait partie intégrante des éléments de sécurité obligatoires. Selon les contrats d’assurance, il peut être pris en charge à 100 %.